5) 2006, la mémoire et le temps



éden, pomme mordue, couple amoureux

"Eden", huile sur toile de lin et boîte contenant une pomme mordue. Dans le tableau la pomme est entière. La pomme mordue est une vraie pomme et s'oxyde durant l'exposition... Photo © Eric Itschert 


Pendant quatre jours, j'ai exposé une série de tableaux à l'huile, à l'acrylique et à tempera approfondissant ma réflexion sur la mémoire et le temps. Il s'agissait en quelque sorte d'un musée imaginaire, où des tableaux minutieux, figuratifs et réalistes étaient confrontés à des monochromes, à une nouvelle installation et à des objets dans des boîtes. Cette exposition s'est déroulée à la Fondation Isabelle Masui, lieu en lui-même déjà chargé d'histoire...


Autant les tableaux sont conçus pour durer, autant les objets sont fragiles, voire carrément périssables. Le questionnement à propos du temps et de la mémoire se faisait aussi à l'intérieur de la facture des œuvres : une installation de pommes de pin ne prend que quelques heures, le temps de les récolter, de les faire sécher et de les disposer, la facture d'un tableau peut prendre plusieurs mois.


Parmi les tableaux exposés, on trouvait des tableaux présentant le jeu du cerf-volant, des tableaux de la série des Cyclades confrontés à des monochromes, des études de nus, etc...


Il n'y avait pas que le visible qui participait à l'exposition: y étaient aussi évoqués l'odeur des pins et des cyprès, les sons dont ceux de la mer...



"Eden", huile sur toile de lin, © Eric Itschert



Encore quelques photos de l'exposition...



fondation masui
A gauche un autoportrait, au milieu deux sculptures du musée.

A droite: triptyque "Jonathan dans la villa romaine".

La Fondation Isabelle Masui m'a laissé la possibilité de choisir quelques sculptures dans sa réserve, afin de les présenter en lien avec mon travail...






Commentaires

Articles les plus consultés