37) L'installation

"Jonathan dans la villa romaine": l'installation


installation,pin,lumière
Pommes de pin posées sur un lit de sable. Le centre du cercle est marqué par une bougie.


Plan d'ensemble du projet d'installation


esquisse,triptyque,boîte,masques,pommes de pin,lumière,parfums
Esquisse, projet d'installation. © Eric Itschert.

Lors de la première présentation du triptyque à la Fondation Isabelle Masui, en 2006, j'avais prévu une installation devant le triptyque. Finalement le projet a été réalisé mais avec une orientation différente en raison de la configuration du musée. Voici la légende des éléments attachés au triptyque:


Légende:

2. Le masque de Jonathan. Jonathan, quand il se pare du masque, devient Dionysos.
3. Le masque du dieu Dionysos, sur une tige. Un ruban jaune est accroché à la tige. Certains visiteurs se sont fait photographier regardant à travers le masque.
4. La boîte.
5. Le parfum s'échappant de la bougie ('Diptyque' cyprès/pin).
6. La bougie parfumée au centre du cercle.
7. Pommes de pin posées sur la surface d'un cercle de sable blanc.



Les pommes de pin.




Le pin est un symbole d’immortalité, ce qu’expliquent à la fois la persistance du feuillage et l’incorruptibilité de la résine. Il est un symbole de puissance vitale et de vérité manifestée. Au bout du thyrse de Dionysos il y a la pomme de pin : elle exprime, comme le lierre, la permanence de la vie végétative, mais aussi la supériorité du dieu sur la nature élémentaire et enivrante. Dionysos est « le deux fois né » et les pommes de pin symbolisent l’éternel retour de la végétation et de la vie en général, le renouveau permanent. On peut lire la bougie au centre comme un signe d’espoir que la vie ne soit jamais éteinte sur terre… On peut encore la voir comme veillée mystérieuse avant la résurrection attendue…



Voir aussi n° 4) en archives: confrontation peinture-installation-boîte.

Commentaires

  1. bonsoir Eric
    un beau symbole le renouveau la nature qui elle ne s'éteint jamais....on peut l'espérer quand a l'humain lui ça c'est une autre histoire mais elle n'a pas besoin de lui au contraire
    bon WE eric
    bisous ☺

    RépondreSupprimer
  2. Coucou chère nays, en effet la nature ne s'éteint jamais, même le bois de la maison où je vis continue à suivre sa propre vie... On entend parfois de légers craquements. Ou c'est le bois ou c'est l'un ou l'autre esprit bienveillant (on se sent vraiment bien dans cette maison!)

    Les pommes de pin c'est incroyable, elles s'ouvrent et se ferment selon l'humidité ambiante, mais si on les place à la maison alors elles restent obstinément ouvertes, tu verras cela dans un prochain post sur les pommes de pin! Bisous, que ta journée soit belle!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés