151) Garçon nu sous la douche

Archives, 02/11/2011 

Buée et brumisateur sur verre 



photo numérique, garçon nu, sous la douche, buée, brumisateur
Garçon nu sous la douche, photo © Eric Itschert


Dans la note précédente j’ai raconté comment j’avais retravaillé une esquisse à l’huile avec des photos. Utiliser l’haleine sur l’objectif pour créer de l’ambiance dans la photo est une technique connue. 


Cette photo ci-haut a toute une histoire. Elle n’est pas le produit d’une réalité physique. Au départ j’ai voulu représenter un garçon nu sous la douche. C’était une époque où je faisais pas mal de photos avec un ami. Il adorait me photographier nu ou habillé. Parfois c'est moi qui donnait les instructions, on peut alors parler d'autoportraits même si c'est lui qui tenait l'appareil. Quand je n’avais pas de modèles sous la main je faisais appel à lui pour étudier des poses sur moi. Je lui donnais toutes les indications sur l’angle de prise de vue et la lumière (1).


Un jour j'ai voulu réaliser une aquarelle d'un garçon sous la douche, on la voit en vignette ici-bas. Je partais d’une photo prise de moi en atelier pour créer une scène de douche, mais seul moi j'étais réel, la douche je l’avais complètement inventée.



garçon nu, sous la douche, esquisse
Scène de douche, esquisse


Ensuite j’ai développé d’autres versions à partir de cette pose. Mais un jour j’ai voulu retourner à un certain réalisme. Il était trop difficile de trouver une douche réelle avec la bonne grandeur et suffisamment de recul, il fallait donc la recréer. Il fallait aussi retrouver l’atmosphère humide d'une douche. J’avais envie d'aborder le sujet en photo. Pourquoi ne pas recréer une version photographique décalée par rapport à la situation initiale ? J'ai donc repris l'autoportrait nu de départ. Une fois la douche représentée avec la bonne perspective et la silhouette découpée et placée, j’ai décidé de rajouter une paroi de verre entre le garçon nu prenant sa douche et le spectateur. J’ai repris mon appareil photo. 


J’ai interposé une vitre entre mon appareil photo et le document. Après projection de gouttes d’eau au moyen d’un brumisateur sur la vitre coté appareil photo, j’ai soufflé de la buée sur le dos de la vitre. La vitre a été tenue à une certaine distance du document. La photo obtenue en tête semble avoir été prise sur le vif alors qu’il n’en est rien. C’est le photo-réalisme du premier plan, gouttes et buée, qui donne cette impression.


(1) D'autres fois c'est lui qui me demandait de poser nu pour lui. Alors c'était des poses de son choix, je lui devais bien cela. Je trouvais juste qu'il prenait parfois vraiment beaucoup de photos de moi, mais il prétextait qu'il voulait affiner son travail de photographe... 




Le jeu des incertitudes



Je rejoins le jeu des incertitudes décrit dans mes notes « Du cœur à la périphérie » et « L'insoutenable légèreté du numérique »


Ces jeux pourront à leur tour inspirer de nouvelles œuvres qu’elles soient élaborées à l’huile, à l'aquarelle ou aux crayons. 



photo numérique, garçon nu, sous la douche
Garçon nu sous la douche, illustration en noir et blanc,
 © Eric Itschert




Commentaires

Articles les plus consultés