154) Étude d’un nageur sous l’eau

Archives, 21/09/2012 

La position du nageur pendant une fraction de seconde… 



nageur, sous l'eau, piscine, position, dessin, étude, dessin de nu
Dessin d'étude résumant une position précise du nageur, © Eric Itschert



Voici un dessin d’étude. Tout ce travail ne représente qu'une toute petite fraction de seconde de la position d'un nageur! Et dans cette fraction de seconde tout est en mouvement, tout est en déplacement : le corps, l'eau, l'air, la lumière, les reflets! Ce dessin a, comme point de départ, la position d’un nageur sous l’eau pris plusieurs fois en photo. Mais il n’est pas une copie de photos. C’est un travail d’imagination et de synthèse. Il est réalisé au crayon bleu sur papier à dessin à grain fin. 

Ensuite j’ai pris ce dessin pour en faire une deuxième étude incluant les volumes (crayons de couleur sur papier bristol lisse).



Esquisse, nageur, sous l'eau, piscine, position, dessin, étude, dessin de nu
Un autre dessin avec les volumes, © Eric Itschert


La dernière image représente une synthèse numérique des deux premiers dessins. 



Esquisse, nageur, sous l'eau, piscine, position, dessin, étude, dessin de nu
Synthèse numérique, © Eric Itschert


Une histoire 



« Un empereur chinois convoque le meilleur peintre-calligraphe de son empire pour faire reproduire son oiseau préféré. Le peintre, très âgé, est invité au palais le temps de trois nouvelles lunes et de trois lunes pleines. Le peintre vient parfois observer l'oiseau, mais sans dessiner un trait. Le reste du temps il travaille à autre chose et s'instruit. Trois jours avant son départ il fait venir l'oiseau dans son atelier. Le soleil a à peine changé dans sa course montante que l'oiseau est reproduit en un merveilleux dessin. L'empereur convoque le peintre après avoir admiré la calligraphie: elle est véritablement magique, c'est l'union sublimée entre la réalité physique de l'oiseau, son mouvement, le dessin et la calligraphie. L'empereur propose au peintre d'en fixer lui-même le prix. Le peintre demande trois plateaux d'or, car il dit qu'il vit très sobrement. L'empereur s'étouffe: tu demandes trois plateaux d'or pour un dessin que tu as réalisé en moins d'une course montante du soleil? Le peintre répond: trois plateaux d'or ce n'est rien pour un dessin que j'ai mis septante sept ans à reproduire! » 


J'aime cette histoire. J'ai mis des années à maîtriser l'anatomie, j'ai passé des heures à nager à la piscine en observant le mouvement des autres nageurs. Ce dessin en est un des résultats, réalisé en... une matinée après avoir bu deux bols de thé ! Je récolte cette moisson d’observations de reflets après en avoir si souvent semé par mes propres mouvements dans l'eau…



Commentaires

Articles les plus consultés