244) Modèle au printemps

Une illustration numérique



Illustration, Illustration numérique, dessin de nu, garçon androgyne, printemps, cerisier, fleurs, garçon nu,
À l'éveil du printemps... Illustration © Eric Itschert



Dans cette illustration numérique, je représente un modèle nu au printemps. Il pose devant une baie ouverte sur un jardin, mais la baie n'est pas dessinée. Juste une limite ne correspondant pas à l'horizon propose l'existence d'un seuil. Le jeune homme pourrait tout aussi bien se trouver dans un jardin clos dans une perspective inexistante. Tout est suggéré. C'est un printemps constellé de ce qu'on peut supposer être des pétales, une branche facilite l'identification des pétales et de leur source, un cerisier en fleurs. Le mot clé est 'printemps'.


En fait il s'agit du printemps du garçon, il s'agit de son éveil à des sensations toutes neuves, à l'exploration de son propre corps. C'est un âge où certaines découvertes mènent à l'extase la plus totale. Tant de temples hindous nous parlent de cette extase à travers leurs sculptures, choquantes pour bien des Occidentaux coincés dans leurs préjugés étriqués. Le visage et le corps du garçon nu ont été stylisés, pour donner un côté japonisant à l'illustration. La durée du temps est celle du printemps, le moment dans le temps est celui juste avant le jaillissement de la source nouvellement acquise. Chaque fois que l'occasion le permet, l'extase est recherchée, très lentement, en prenant tout son temps. Au plus l'aboutissement pourtant inévitable et irrépressible sera différé, au plus la torture sera douce et l'extase finale intense. 


J'ai démarrée cette illustration à partir d'une esquisse illustrant mon 'Histoire d'art et de pavés'. Il fallait l'adapter à une nouvelle histoire en cours et à un manga. L'illustration du haut est l'illustration finale, celle du bas un passage intermédiaire où l'on devine le stade papier. Ce modèle adore poser nu, il aime se sentir admiré. Quand il me demande la permission de faire éclore la source, la permission est toujours accordée. Pendant ce temps il se tient plus ou moins tranquille...




Illustration, Illustration numérique, Iacchos, dessin de nu, garçon androgyne, printemps, cerisier, fleurs, garçon nu,
Le garçon se cambre, pousse son ventre en avant et finit par crier...
Illustration style manga... © Eric Itschert



extase, cris,
La lumière devient trop vive et l'air trop rare. © Eric Itschert



Rappel: tous mes modèles posant nus sont majeurs (18 ans accomplis) lorsqu'ils viennent poser pour la première fois.



Commentaires

  1. bonsoir Eric
    très belle illustration Eric et il en dégage une grande douceur sans doute le rendu satiné de l'illustration, tu parles d'un jeune homme mais je pourrais y voir aussi bien une jeune fille , les traits sont si fins et délicats et pudiques

    douce soirée Eric bisous ☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou chère nays,

      En effet ce garçon a un coté très androgyne. Dès la première fois où je l'ai rencontré, je me suis dit qu'il m'inspirerait plein d’œuvres, c'était un vrai coup de foudre. Il était comme un chat, heureusement j'ai l'expérience des chats et j'ai su très vite l'apprivoiser...
      En réalité comme les chats c'est lui qui m'a choisi pour poser et pas moi lui! :D

      Concernant l'illustration, je trouve que le progrès technologique nous donne une myriade de nouveaux moyens d'expression. Il faut juste savoir imprimer à temps, sur un beau papier, car je trouve que le numérique est vraiment trop fragile... C'est la transformation numérique qui m'a donné la possibilité de rendre le velouté et la douceur de sa merveilleuse peau de pêche...

      Bisous, que ta journée soit belle!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés